ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 25/262 - 2006  - pp.10-16
TITRE
BIORECHERCHE

RÉSUMÉ
Bientôt un vaccin contre le paludisme ? G. Andujar
Des chercheurs espagnols publient le suivi à long terme d’une étude clinique de phase II d’un vaccin expérimental contre le paludisme qui immunise de manière partielle, mais durable. Dans une autre étude, des chercheurs français annoncent les résultats d’une étude de phase I d’un prototype de vaccin antipaludéen basé sur la réponse à un antigène parasitaire.

Le glucose, messager coupe-faim. S. Douhi
Les protéines ont un effet coupe-faim bien connu chez l’homme et les animaux. Si cet effet est utilisé depuis longtemps dans les stratégies de régime alimentaire et le traitement de l’obésité, son mécanisme restait un mystère. Une partie du voile est désormais levée : l’ingestion de protéines stimule la synthèse de novo de glucose dans l’intestin grêle et induit un signal persistant de satiété dans le cerveau.

D'Alzheimer à la régulation lipidique. J. Wierzbicki
Des chercheurs ont établi un nouveau cycle de régulation de l’homéostasie lipidique, impliquant les peptides amyloïdes formant les plaques caractéristiques des lésions cérébrales de la maladie d’Alzheimer. Ce modèle permet d’envisager de nouvelles pistes préventives et thérapeutiques.

Des bactéries conservatrices. M. Knoll
Parmi les germes qui peuvent coloniser un aliment, la biotechnologie permet maintenant d’isoler les souches pathogènes de celles susceptibles d’allonger la durée de vie d’une denrée et de protéger le consommateur.

Des résultats prometteurs pour un gel prévenant l'infection des cellules par le VIH. G. Andujar
Des chercheurs américains annoncent avoir testé chez le macaque un gel vaginal microbicide anti-VIH, composé de trois inhibiteurs de l’entrée du virus dans les cellules, assurant un taux de protection de 100 %. L’un de ces inhibiteurs, administré par voie orale, s’est révélé partiellement protecteur de l’infection par voie vaginale.

Des examens sanguins pour détecter les cancers colorectaux. M. Casselyn
Une nouvelle technique permet de vérifier la présence de tumeurs colorectales grâce à l’analyse de fragments d’ADN présents dans le sang des malades.

AUTEUR(S)
G. ANDUJAR, Safi DOUHI, Julie WIERZBICKI, Maël KNOLL, M. CASSELYN

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,22 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier