ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 24/256 - 2005  - pp.10-14
TITRE
BIORECHERCHE

RÉSUMÉ
Élucidation de deux structures cristallographiques de protéines du VIH. G. Andujar
À peu de temps d’intervalle deux équipes de recherches indépendantes résolvent les structures de deux protéines principales du VIH. La première présente la structure cristallographique détaillée du complexe formé par l’anticorps 4E10 quand il est lié à la protéine de surface gp41. La seconde présente la structure cristalline de la protéine de surface gp120 avant fusion avec un récepteur CD4.

Agrobacterium n'a plus le monopole de la transgenèse végétale. M. Casselyn
Des chercheurs australiens offrent à la communauté scientifique une alternative à l’utilisation d’Agrobacterium tumefaciens pour la mise au point de plantes transgéniques.

La protéine TRAIL induit spécifiquement l'apoptose des cellules cancéreuses. G. Andujar
Deux équipes de recherche montrent que les HDACIs (inhibiteurs d’histone déacétylase) induisent l’expression du facteur TRAIL et que l’induction de TRAIL compte dans l’activité apoptogénique cancéro-sélective des HDACIs. D’après les chercheurs, toute thérapie capable d’induire l’expression de la protéine TRAIL serait capable de lutter contre une grande variété de cellules cancéreuses.

Brucella se joue des défenses du macrophage. J. Wierzbicki
Enjeu de santé publique, nombreux sont les pathogènes contre lesquels des vaccins fiables font encore défaut. L’approche vaccinale est particulièrement délicate à l’encontre des bactéries à développement intracellulaire, qui ont plus d’un tour dans leur sac pour échapper à la réponse immunitaire.

Une cartographie des interactions protéine-protéine chez la drosophile. G. Andujar
Des équipes de recherche viennent de dresser une carte d’interactions protéine-protéine chez la mouche du vinaigre. Bien que simplifié, ce modèle leur a permis d’étudier un pool de référence contenant la plupart des protéines impliquées dans le développement des cancers chez l’homme. En leur assignant une fonction, la carte des interactions permet un pas supplémentaire vers l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques.

AUTEUR(S)
G. ANDUJAR, M. CASSELYN, Julie WIERZBICKI

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (445 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier