ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 23/249 - 2004  - pp.9-13
TITRE
BIORECHERCHE

RÉSUMÉ
Le prion, un outil pour l évolution. J. Wierzbicki
Pour la première fois, des chercheurs ont montré que les prions pouvaient apporter un bénéfice à une cellule. Chez la levure, la présence d un prion permet à des caractères cachés de s exprimer, entraînant une modification du phénotype de la cellule qui peut se révéler avantageuse en cas de changement d environnement. Cette découverte implique que les protéines aussi ont leur rôle à jouer dans les processus évolutifs.

Une nouvelle voie de formation des ostéoclastes. J. Wierzbicki
Des travaux récents ajoutent un nouvel argument en faveur de l implication des cellules du système immunitaire dans la résorption osseuse observée au cours de certaines pathologies inflammatoires, comme l arthrite rhumatoïde.

Une nouvelle classe d antibiotiques en perspective ? V. Bonvallot
L utilisation massive et croissante des antibiotiques est bien devenue la cause d un problème médical majeur du 21e siècle : la résistance des bactéries aux antibiotiques.

Un parasite transfère son ADN vers le génome humain. B. Esteves
Une équipe de l Université de Brasília a montré pour la première fois le transfert horizontal de matériel génétique d un parasite vers un hôte mammifère : le protozoaire qui provoque la maladie de Chagas est capable d intégrer dans le génome humain des séquences de son ADN.

AUTEUR(S)
Julie WIERZBICKI, Véronique BONVALLOT, B. ESTEVES

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (22,72 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier