ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 24/251 - 2005  - pp.41-44
TITRE
BIOLOGIE MOLÉCULAIRE : Biais de codons

RÉSUMÉ
À ses débuts, la bioinformatique est restée réservée à un cercle restreint de chercheurs plutôt spécialisés dans l analyse des parentés de protéines. L explosion conceptuelle qui a suivi les premiers séquençages a servi de tremplin à la génomique sous tous ses aspects. À partir d une simple séquence nucléique, il devenait possible de prédire à la fois grossièrement et au prix d un taux d erreur acceptable non seulement des fonctions biochimiques ou cellulaires, mais aussi des capacités d expression génétique. Le biais de codons fait partie de ces développements originaux. Ce concept s est enrichi depuis et reste l objet de développements intéressants parce que l approche génomique, en augmentant le nombre des informations disponibles, permet de mieux discriminer les règles importantes.

AUTEUR(S)
M. TERMIER, F. MOUGEL-IMBERT

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (12,33 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier