ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 35/377 - 2016  - pp.38-40
TITRE
Jacques Monod (1910-1976)

RÉSUMÉ

Homme de sciences biologiques, sportif, résistant, musicien, professeur, directeur de l’Institut Pasteur de Paris, écrivain, pionnier de la biologie moléculaire... Jacques Monod avait tous les talents et connut tous les honneurs, recevant le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1965 pour ses travaux en biologie moléculaire, une toute jeune discipline à l’époque. Ses maîtres à penser ? Georges Teissier, André Lwoff, Boris Ephrussi et Lois Rapkine, auxquels il se sentait redevable. © INSTITU



AUTEUR(S)
Michel DUBOS

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,33 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier