ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 35/376 - 2016  - pp.26-27
TITRE
Benoît Raclet (1780-1844)

RÉSUMÉ

Rien ne prédisposait Benoît Raclet à devenir vigneron et entomologiste. Fin observateur, il se montra plus efficace qu’un entomologiste connu de son époque, Jean-Victor Audouin. Il fut habité par deux convictions : il fallait tuer le ravageur – la tordeuse de la vigne – pendant l’hiver et, pour cela, utiliser la chaleur, d’où l’échaudage hivernal des pieds de vigne. Maintenant considéré comme le sauveur des vignes du Beaujolais, son nom est honoré par une fête annuelle à Romanèche-Thorins, en Saône-et-Loire.



AUTEUR(S)
Max GOYFFON

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,93 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier