ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 34/368 - 2015  - pp.50-53
TITRE
SCIENCE

RÉSUMÉ

BION M1 : un satellite russe dédié à la biologie

Le premier satellite automatique dédié à l’étude de l’effet d’une diminution très importante de la gravité – ce qu’on appelle la microgravité – fut lancé en octobre 1973.Ce lancement inaugurait une série de 11 biosatellites de la série BION d’une durée de vol de 5 à 22 jours.

Il y a deux ans, BION M1 a constitué un nouveau départ pour ces biosatellites. De nombreuses agences et laboratoires participèrent à ces vols avec des études portant sur la cellule, les insectes, les poissons, les amphibiens, les reptiles ou les mammifères (rongeurs, singes Rhésus). La biologie végétale ne fut pas oubliée. Le lancement en avril 2013 de BION M1 ne faisait que continuer cette longue et difficile exploration du point de vue technologique. Ce vol a duré 30 jours.



AUTEUR(S)
G. GAUQUELIN-KOCH, C. GHARIB

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (4,44 Mo)



Mot de passe oubliƩ ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier