ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 33/358 - 2014  - pp.52-53
TITRE
Les nanotubes de carbone passent la barrière pulmonaire

RÉSUMÉ

La présence dans l’air de nombreuses nanoparticules pose des problèmes de toxicité pulmonaire. Plusieurs études portent actuellement sur l’impact de cette pollution parti- culaire au niveau respira- toire. Cependant, au delà des poumons, d’autres organes pourraient être concernés... Surtout si on suppose, en attendant de l’évaluer scientifiquement, que certaines d’entre elles peuvent franchir la barrière pulmonaire. La traversée de cette frontière par des nanoparticules sphériques a déjà été démontrée chez l’homme. L’aspect filiforme des nanotubes de carbone et leur capacité à s’agréger entre eux suggèrent que ce passage serait hors de leur portée. Pourtant, ils passent. En l'absence de mécanismes efficaces pour les éliminer, les conséquences d'une exposition prolongée aux nanotubes de carbone reste à réaliser, tant au niveau pulmonaire que sur les autres organes.



AUTEUR(S)
Bertrand CZARNY, Dominique GEORGIN, Mathieu PINAULT, Vincent DIVE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (4,89 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier