ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 30/324 - 2011  - pp.11-19
TITRE
BIORECHERCHE

RÉSUMÉ

La mère des cellules souches sanguines Safi Douhi

Des chercheurs de l’Ontario, au Canada, ont trouvé le marqueur qui permet d’isoler les rares cellules souches hématopoïétiques, capables de régénérer l’intégralité du système sanguin.

Et la bactérie prend forme Elsa Dorey

Des découvertes sur le cytosquelette de la bactérie Bacillus subtilis sont à la base d’un nouveau modèle de régulation et de contrôle de la paroi des bactéries en forme de bâtonnet.

Améliorer les chimiothérapies ciblées Lionel Cavicchioli

Lors de leur mise au point, les thérapies antitumorales ciblées s’opposant à la néo- angiogenèse avaient suscité de grands espoirs. Malheureusement, les résultats cliniques ne se sont pas montrés à la hauteur des attentes. Ce faible taux de réussite est aujourd’hui expliqué grâce aux travaux de chercheurs américains.

Anticancéreux furtifs Hélène Perrin

De la stratégie du cheval de Troie... ou quand des nanotransporteurs déguisés en globules rouges partent à l’assaut des cellules tumorales en trompant la vigilance du système immunitaire.

Finalement une pilule masculine ? Philippe Deroin

L’administration orale d’un produit développé par Bristol-Myers Squibb inhibe assez simplement la spermatogenèse chez les souris.

Réparer le cœur après un accident vasculaire P. D.

Des chercheurs de la Fondation britannique du cœur (BHF) ont trouvé le moyen de réparer les lésions quasi-irréversibles du muscle cardiaque.

Les astrocytes jouent un rôle actif dans le neurosida Anthony Guiguen

Lors d’une primo-infection par le VIH, il n’est pas rare d’observer des atteintes cérébrales parfois conséquentes, telles que des pertes de mémoire. Ce phénomène, appelé neurosida, a été associé à l’infection des cellules gliales et des macrophages. Celle des astrocytes, en particulier, pourrait jouer un rôle clé dans ce phénomène.

Vers des modèles climatiques encore moins optimistes L. C.

Une méta-analyse montre que l’augmentation du CO2 atmosphérique entraîne un relargage de méthane et d’oxyde d’azote par les sols plus important qu’initialement supposé.



AUTEUR(S)
Safi DOUHI, Elsa DOREY, Lionel CAVICCHIOLI, Hélène PERRIN, Philippe DEROIN, Anthony GUIGUEN

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,47 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier