ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 30/318 - 2011  - pp.5-10
TITRE
BIOACTUALITE

RÉSUMÉ

Un Giec pour la biodiversité Hélène Petit

2010, année internationale de la biodiversité, s’est achevée par le lancement d’une plate- forme scientifique et politique sur la biodiversité (IPBES). Dans sa résolution du 21 décembre 2010, la 65e session de l’assemblée générale des Nations unies a donné le feu vert à sa création.

Mieux recenser les semences pour mieux les récolter Philippe Deroin

En 2008, le démarrage de la grande archive semencière arctique était une première étape pour sauvegarder la biodiversité semencière mondiale. Un second projet est lancé, axé sur la préservation et l’utilisation des principales plantes domestiques et de leurs cousines sauvages.

Dialogue science et société : l'exemple de l'Inra de Colmar P. D.

Face au climat d’hostilité suscité par les recherches impliquant des OGM, l’Inra de Colmar a choisi la voie du dialogue et de la concertation. Son essai en champ de porte- greffes transgéniques de vigne prouve qu’un travail collaboratif peut permettre de dépasser les controverses entre pro et anti-OGM.

Choléra en Haïti : la bactérie voyageuse P. D.

Le choléra qui touche l’île d’Haïti n’est pas la version typique que l’on trouve habituellement aux Amériques mais un variant originaire du sud de l’Asie autrement plus dangereux.

Des miniporcs pour étudier l’homme H. P.

Le rapport RETHINK, rédigé par des experts originaires de toute l’Europe et publié en novembre dernier, se prononce sur l’intérêt des miniporcs comme modèle animal pour les industries pharmaceutique et chimique.

L’écotoxicité des nanoparticules : le début des réponses Aleksandra Bogdanovic-Guillon

En reconstituant des milieux aquatiques, une grande collaboration franco-américaine commence à percer les effets écotoxiques des nanoparticules manufacturées.

Le rapport de l’Igas agace Safi Douhi

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a été mandatée par le ministère du travail, de l’emploi et de la santé pour faire la lumière sur le scandale du Mediator. Elle vient de publier un rapport accablant.

Le plus dur est à venir pour l’Aeres Safi Douhi

En quatre ans, l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Aeres) a réussi à se faire une place dans le paysage académique français. Mais un bon bilan ne signifie pas toujours un avenir radieux.



AUTEUR(S)
Hélène PETIT, Philippe DEROIN, Jean-Philippe BRICKA, A. BOGDANOVIC-GUILLON, Safi DOUHI

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (741 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier