ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 29/312 - 2010  - pp.37-38
TITRE
DOSSIER : Les bases de données génétiques.

RÉSUMÉ

L'’empreinte génétique est considérée comme un élément de preuve d’une puissance remarquable pour l'’identification d’'un individu à partir de traces biologiques prélevées sur une scène d’infraction. Pourtant, seul, un profil génétique ne sert à rien : il ne s’agit pas d'’une aide immédiate à l’'enquête ni d’'un élément de preuve directement utilisable. Ce paradoxe a conduit les États à créer des bases de référence d’'une efficacité redoutable dans la lutte contre la délinquance et dont l’'impact sur l'’organisation de la criminalistique est loin d’'être négligeable.



AUTEUR(S)
F. BRARD

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (148 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier