ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 27/290 - 2008  - pp.13-23
TITRE
BIORECHERCHE

RÉSUMÉ

Le mécanisme de différenciation des cellules souches embryonnaires enfin révélé. S. Douhi

Comment une cellule souche indifférenciée se spécialise-t-elle ? Des chercheurs ont découvert que ce mécanisme repose sur des changements de structure de la chromatine et une surexpression du génome qui s'atténue au cours de la différenciation cellulaire.

Un gène identifié pour la migraine. G. Andujar

Une étude sur près de 4000 personnes, provenant de deux origines distinctes, est parvenue à identifier un locus génétique à la prédisposition aux migraines sur le chromosone 10q23.

Les Afro-Américains sont protégés de l'insuffisance cardiaque. G. Andujar

Environ 40 % des Afro-américains possèdent un variant génétique du récepteur à l’adrénaline qui peut les protéger lors d’une insuffisance cardiaque, et ainsi naturellement prolonger leur vie.

Faut-il remettre en cause le libre arbitre ? B. Esteves

Une expérience surprenante réalisée en Allemagne montre que le cerveau humain peut prendre des décisions quelques secondes avant qu’elles ne parviennent à la conscience. L’activation de certaines régions cérébrales permettrait même de prévoir le choix qui serait fait postérieurement par un sujet.

Quand les artères influencent la formation des veines. A. Guiguen

La constitution du système vasculaire est d'une grande complexité. Une étude effectuée dans les premiers jours du développement a permis de mettre en avant le rôle moteur des artères dans la morphologie des veines et ce, sans l'intervention de facteurs biochimiques.

Le danger des nanomatériaux. P. Deroin

C’était jusqu’à présent une inquiétude, évoquant surtout le principe de précaution. On sait maintenant que certains nanomatériaux peuvent présenter un risque réel.

Traitement distinct requis pour les troubles obsessionnels compulsifs et le syndrome de Gilles de la Tourette. J.-P. Bricka

Une étude établit pour la première fois une dissociation claire entre l'activité cérébrale de personnes atteintes du syndrome de Gilles de la Tourette et celle de patients souffrant de troubles obsessionnels compulsifs.

Mémoire et alcoolisme, le cadre heuristique du syndrome de Korsakoff. A. Guiguen

Les patients atteints du syndrome de Korsakoff, diagnostiqués selon un critère d'amnésie induite par l'abus d'alcool (et par un déficit en vitamine B1) présentent des altérations cognitives importantes, de même nature que celles rencontrées chez les patients alcooliques.

La pertinence du modèle murin bousculée par une étude américaine. L. Cavicchioli

En comparant 120 gènes essentiels pour l'homme avec leurs orthologues murins, deux chercheurs ont découvert que 22,5% d'entre eux sont non-essentiels pour la souris. Une remise en cause du modèle animal ?

Redéfinir la maladie. P. Deroin

La classification traditionnelle des maladies est remise en cause par la génomique.

Produire du bioéthanol à partir des déchets végétaux, une idée qui avance. A. Guiguen

La dégradation de la biomasse lignocellulosique représente une perspective pleine d'avenir pour l'exploitation de ressources renouvelables et largement inexploitées. Dans ce cadre, le champignon Trichoderma reesei déjà utilisé industriellement, pourrait être amélioré afin d'optimiser le rendement de cette dégradation

Le réchauffement a bien des effets sur la nature. S. Casalonga

Les bouleversements observés au sein des espèces biologiques et de leur environnement résultent du changement climatique.

Les effets contrastés des polluants azotés. S. Casalonga

L'azote émis par la pollution retombe dans les océans où il favorise l'absorption du CO2 atmosphérique mais rejette en contrepartie un très puissant gaz à effet de serre, révèle une équipe internationale.

Quelle agriculture biologique en 2012 ? S. Ayrault

Voici un objectif de recherche concret : répondre aux besoins des consommateurs sur les produits biologiques. Avec son plan « Agriculture biologique : horizon 2012 », l’Institut national de la recherche agronomique mobilise ses chercheurs pour répondre aux nouveaux besoins de la société.

Au-delà du génome : l'interactome. M. Royer de Véricourt

La vague de séquençage de génomes de nombreux êtres vivants a donné lieu à des surprises. Entre autres : la faible variabilité du nombre de gènes en fonction de la complexité. L'estimation du nombre d'interactions entre protéines d'un même organisme pourrait constituer une mesure plus probante de son niveau d'organisation.



AUTEUR(S)
Safi DOUHI, G. ANDUJAR, B. ESTEVES, Anthony GUIGUEN, Philippe DEROIN, Jean-Philippe BRICKA, Lionel CAVICCHIOLI, S. CASALONGA, Sophie AYRAULT, M. ROYER DE VÉRICOURT

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (4,100 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier