ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Autres revues >>

Biofutur

0294-3506
 

 ARTICLE VOL 33/355 - 2014  - pp.26-29
TITRE
Un regard neuf sur les venins

RÉSUMÉ

De tout temps, la fonction venimeuse a été considérée comme un avantage sélectif pour l'animal, à la fois moyen de protection contre un éventuel prédateur et moyen de facilitation de la capture des proies, les animaux venimeux étant souvent des carnivores prédateurs (faune des déserts chauds où les proies sont rares). Peut-on sortir maintenant de cette vision traditionnelle et du finalisme qu'elle implique ? La fonction venimeuse ne pourrait-elle pas être reliée ou même intégrée à l'une des fonctions de base de l'organisme, à une fonction immunitaire par exemple qui assure déjà la protection de l'organisme ? Cet article tente de répondre à cette question.



AUTEUR(S)
Max GOYFFON, Grazyna FAURE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 2.5 €
• Non abonné : 5.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,54 Mo)



Mot de passe oubliƩ ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier